10 tips sur l'A/B testing en mailing

Lecture : 4 min

Dans leur quête d’efficacité et de performance, les marketeurs cherchent toujours à tester de nouvelles techniques dans l’espoir de trouver la technique ultime. Cependant, l’emailing reste l’une des techniques les plus incontournables et les plus répandues. Malgré sa popularité, l’efficacité de l’emailing repose énormément sur le copywriting et la formulation des phrases. Une phrase de travers et votre mail est relégué à l’arrière plan par le prospect. C’est ici qu’intervient l’A/B testing ! L’A/B testing est le moyen le plus efficace pour améliorer les performances de vos mails, c’est pourquoi nous vous proposons dans cet article une check-list détaillée qui fera de vous un pro de l’A/B test en emailing.

Vous voulez en savoir plus sur qu’est ce que l’A/B testing et ses bénéfices, voici un article qui pourrait répondre à vos questions : lien article A/B testing

Check list:

L'A/B testing est l'un des tests d'optimisation les plus faciles et les plus courants. Pour effectuer un A/B test, il suffit de créer deux versions différentes de votre mail en ne modifiant qu'une seule variable. Vous montrerez ensuite ces deux versions à deux audiences de même taille et analyserez celle qui offre les meilleures performances.

1. Fixer l'objectif à atteindre et la variable à tester

Avant d’entamer votre campagne d’A/B testing il est nécessaire de vous fixer des objectifs et déterminer précisément la variable à tester. Il faut en choisir une seule et en mesurer la performance. Si vous en choisissez plus, il sera beaucoup plus difficile de déterminer celle qui a eu un impact sur la performance de votre campagne de mailing. Le choix de votre variable est une étape très importante et il ne faut surtout pas sous-estimer l’impact des modifications les plus simples ! Changer l’objet , le ”call to action” de votre mail ou même une image à l’intérieur peut faire toute la différence.

2. Créer deux versions d'e-mailing

Pour mettre en place votre campagne d’A/B testing il faut créer deux versions de chaque mail de votre séquence emailing. La première est la version de contrôle qui ne subit  aucune modification par rapport au mail d’origine. La seconde version est celle qui contient la modification apportée à la variable choisie. Ces deux mails doivent être testés simultanément sur la même période de temps.

3. Structurer deux audiences segmentées

Un autre élément très important d’une campagne A/B testing est de bien structurer les audiences cibles. Il va sans dire qu’une campagne emailing s’adresse à une audience spécifique et bien choisie. C’est cette audience qu’il va falloir fragmenter en deux, la première partie recevra le mail d’origine tandis que la deuxième recevra le mail modifié. Il est préférable de réaliser un A/B test auprès d'une petite portion de votre liste emailing pour obtenir des données statistiquement significatives. Vous pourrez alors choisir la variante qui génère les meilleurs résultats et l'envoyer au reste de la liste

4. Délimiter la durée du test

Votre test doit se dérouler sur une période assez longue afin de pouvoir obtenir des résultats significatifs. Déterminer la durée du test est une question très importante qui dépend du type de votre entreprise et du volume de trafic que vous générez. Si votre campagne emailing génère assez de réponses et de conversions, il est possible de mener votre test sur une période plutôt courte. Si vos emails n’accrochent pas, l’A/B test sera plus long à exécuter.

Voilà vous êtes maintenant prêt à lancer votre propre campagne d’A/B testing !

Nos suggestions pour vous

ETIC SaaS

Tout notre contenu disponible
gratuitement

Obtenir mon accès